LA  VIDEO Qu’est-ce que le montage vidéo ?

Définition du montage vidéo numérique actuel

Le montage vidéo c’est, pour débuter, la récolte des images capturées et stockées sur un support numérique ( carte mémoire, DD, smartphone, …). On les appelle des «rush» ou plans filmés, épreuves. Si cela n’a pas été fait lors du tournage du film, une seconde étape consiste alors à la sélection des différents «rushes» qui vont servir à réaliser le film. La troisième étape est le montage vidéo numérique proprement dit qui est aussi appelé postproduction. C’est à partir de ce moment que l’assemblage plus ou moins réussi, harmonieux voire même artistique, donnera naissance à une vidéo, un clip, un reportage, un film, … Ce travail a radicalement évolué avec l’apparition de l’informatique et le développement des logiciels de montage. Les possibilités et les performances de ceux-ci permettent aux monteurs de laisser libre cours à leur imagination, à leur créativité. En effet, aux rushes filmés, peuvent venir s’ajouter des médias de toutes sortes comme les sons, musiques, commentaires, textes (titres et sous-titres par ex.)… ainsi que des transitions entre les différents plans, des effets spéciaux pour transformer ou tout simplement pour corriger ou améliorer les prises de vues sans oublier les possibilités de supprimer les morceaux de film ratés ou inintéressants, de ralentir ou d’accélérer certains plans, de recadrer , zoomer, …
On est bien loin de la bobine de film, de la paire de ciseaux et du pot de colle ! Sans parler du prix de revient de la minute de film, de l’interminable attente du retour de développement de la pellicule et tout cela sans être sûr de la réussite des prises de vues. C’est aussi pour toutes ces raisons qu’à l’époque, tout un chacun ne s’improvisait pas cinéaste ou photographe !
Quelle ( r ) évolution en quelques années !! Suite Suite
LA  VIDEO Qu’est-ce que le montage vidéo ?

Définition du montage vidéo numérique actuel

Le montage vidéo c’est, pour débuter, la récolte des images capturées et stockées sur un support numérique ( carte mémoire, DD, smartphone, …). On les appelle des «rush» ou plans filmés, épreuves. Si cela n’a pas été fait lors du tournage du film, une seconde étape consiste alors à la sélection des différents «rushes» qui vont servir à réaliser le film. La troisième étape est le montage vidéo numérique proprement dit qui est aussi appelé postproduction. C’est à partir de ce moment que l’assemblage plus ou moins réussi, harmonieux voire même artistique, donnera naissance à une vidéo, un clip, un reportage, un film, … Ce travail a radicalement évolué avec l’apparition de l’informatique et le développement des logiciels de montage. Les possibilités et les performances de ceux-ci permettent aux monteurs de laisser libre cours à leur imagination, à leur créativité. En effet, aux rushes filmés, peuvent venir s’ajouter des médias de toutes sortes comme les sons, musiques, commentaires, textes (titres et sous-titres par ex.)… ainsi que des transitions entre les différents plans, des effets spéciaux pour transformer ou tout simplement pour corriger ou améliorer les prises de vues sans oublier les possibilités de supprimer les morceaux de film ratés ou inintéressants, de ralentir ou d’accélérer certains plans, de recadrer , zoomer, …
Quelle ( r ) évolution en quelques années !! Suite Suite
CHEZ JEAN-LUC