Historique

Il n'y a pas si longtemps, les films étaient tournés sur de la pellicule photographique. Celle-ci était développée en laboratoire, et seulement après pouvait commencer le montage. C'était un travail colossal dont vous pourrez trouver une description en suivant le lien ci- après. J'ai en effet réalisé une partie de ce site web sur ma petite histoire de la vidéo.

Voir historique

Contacts

Liens

Préalable

N'étant pas professionnel du montage vidéo, je ne vais pas dans cette partie de mon site internet réaliser des tutoriels concernant le montage vidéo. Il existe de nombreux sites qui font cela très bien, à commencer par les sites des éditeurs de logiciels de montage. Je vais simplement vous montrer certaines possibilités de ces logiciels . J'essayerai de faire cela de la façon la plus simple possible.

Définition du montage vidéo numérique actuel

Le montage vidéo c’est, pour débuter, la récolte des images capturées et stockées sur un support numérique ( carte mémoire, DD, smartphone, …). On les appelle des «rush» ou plans filmés, épreuves. Si cela n’a pas été fait lors du tournage du film, une seconde étape consiste alors à la sélection des différents «rushes» qui vont servir à réaliser le film. La troisième étape est le montage vidéo numérique proprement dit qui est aussi appelé postproduction. C’est à partir de ce moment que l’assemblage plus ou moins réussi, harmonieux voire même artistique, donnera naissance à une vidéo, un clip, un reportage, un film, … Ce travail a radicalement évolué avec l’apparition de l’informatique et le développement des logiciels de montage. Les possibilités et les performances de ceux-ci permettent aux monteurs de laisser libre cours à leur imagination, à leur créativité. En effet, aux rushes filmés, peuvent venir s’ajouter des médias de toutes sortes comme les sons, musiques, commentaires, textes (titres et sous-titres par ex.)… ainsi que des transitions entre les différents plans, des effets spéciaux pour transformer ou tout simplement pour corriger ou améliorer les prises de vues sans oublier les possibilités de supprimer les morceaux de film ratés ou inintéressants, de ralentir ou d’accélérer certains plans, de recadrer , zoomer, …
On est bien loin de la bobine de film, de la paire de ciseaux et du pot de colle ! Sans parler du prix de revient de la minute de film, de l’interminable attente du retour de développement de la pellicule et tout cela sans être sûr de la réussite des prises de vues. C’est aussi pour toutes ces raisons qu’à l’époque, tout un chacun ne s’improvisait pas cinéaste ou photographe !
Quelle ( r ) évolution en quelques années !!

Le montage vidéo

Et les logiciels me direz-vous ?

Il y en a plusieurs. Je pense qu'ils peuvent tous donner de très bons résultats. Je ne vous en recommanderai donc aucun. Je pense que chacun se fera son idée d'après ses besoins car nous ne faisons pas tous de grandes productions cinématographiques. Je crois surtout qu'il appartient au monteur d'apprendre à utiliser au mieux le logiciel qu'il a choisi . De plus, je pense que ceux que l’on appelle « grand public « suffisent largement aux amateurs que nous sommes. Je suis même certain que nous n'en utiliserons jamais toutes les possibilités. Alors pourquoi payer pour ne pas utiliser (en plus) celles des logiciels professionnels et coûteux ?
Le Super 8 A la fin des années 70, je réalisais déjà des films qui, à cette époque, étaient en Super 8 . Je me souviens de ces soirées passées à découper et coller de petits bouts de films, à enregister sur des cassettes puis sur une bande sonore ajoutée à prix d’or sur mon film (ma caméra était en effet une caméra muette) des musiques et des commentaires. C’était toute une aventure, mais le résultat était là ! Jugez-en par vous-même en visionnant ce film tourné aux USA en 1979 !! En savoir plus
Le Super 8 sur
Le matériel

Bobine

K7 de film

Super 8

Visionneuse

Ecran de projection

Colleuse

Projecteur

Le VHS

sur
Comment utiliser une colleuse ? Cliquez celle ci-contre pour visionner l’explication
Une projection comme si vous y étiez (son du projecteur compris) Cliquez le projecteur pour lancer la projection
Le VHS A la fin des années 70, vint le VHS. C’est l’époque de ces grosses caméras parfois couplées à un magnétoscope portable. Un matériel lourd et encombrant que je n’ai pas possédé et duquel je ne peux donc vous parler.
La Vidéo 8 Au milieu des années 80 est apparu le format vidéo 8, beaucoup plus compact. Avec le caméscope acheté vers cette époque et que je possède toujours j’ai réalisé de nombreux films personnels. Mais les possibilités de montages n’étaient pas celles que j’escomptais et je n’ai donc jamais vraiment “accroché” me contentant de filmer banalement.

Vidéo 8

sur
Le numérique

Dans le courant des années 90, est apparue la vidéo

numérique. Celle-ci s’est développée rapidement

et,aujourd'hui, elle est utilisée par le plus grand nombre. Je n’ai

pas échappé à cette “mode” puisque c’est aussi celle que

j’utilise depuis de nombreuses années. Il faut bien dire que

cette vidéo numérique est étroitement liée à ce virus qui m’a

frappé au début des années 80 et que l’on nomme

“informatique”.

En effet, grâce à mon ordinateur, à un logiciel de montage les possibilités deviennent infinies. J’ai déposé sur ce site plusieurs vidéos. Régulièrement, de nouvelles réalisations seront ajoutées.
Dernières réalisations
Un petit diaporama pour agrémenter le site de Philippe Jacquemart aussi réalisé par mes soins
© Jean-Luc Maillard ( 2020 )
Dernière MAJ : 24/03/2020
© JLMaillard ( 2020 )