Mon premier ordinateur le

Conclusion

Cette “époque du C64” a été, pour moi, le début d’une passion, passion qui n’a jamais cessé depuis plus de 30 ans. Elle a aussi été celle où, autour de moi, certains ont pensé que j’étais un personnage un peu “fou” (un geek) qui rêvait, qui jouait avec son ordinateur. Avec le recul, en voyant l’importance que l’ordinateur et l’informatique ont à l’heure actuelle dans notre vie, je pense qu’ils n’avaient pas compris qu’ils vivaient à l’époque d’une véritable révolution de la société et de leur mode de vie ! En conclusion, le “ nostalgeek “ que je suis a eu beaucoup de plaisir à rédiger cette page, à rechercher sur le net des documents, des photos, des vidéos concernant cette merveilleuse machine, le Commodore 64.

Pour en savoir plus

Et après le Commodore 64

Une déception (pour moi)

Quand l’A500 (comme on a aussi appelé l’Amiga 500) est apparu en 1987, l’amateur d’informatique un peu fougueux que j’étais à l’époque a tout de suite décidé de l’achat de cette machine. L’offre était en effet alléchante : processeur Motorola 68000, mémoire de 512 Ko, lecteur intégré de 3,5 pouces, un graphisme époustouflant … Et pourtant … Je pense que cet ordinateur était surtout fait pour jouer. N’étant pas joueur (comme déjà dit), j’ai donc été assez déçu par l’A500. Je dois cependant reconnaître que pour les amateurs de jeux c’était à l’époque une des machines qui était incontournable ! Peut être aussi étais-je trop “amoureux” de mon C64 ? En conclusion, entre l’A500 et moi, ce fut un peu le plantage ! Quel utilisateur de l’Amiga ne se souvient pas de ce fameux message d’erreur ??
Réalisation Jean-Luc Maillard - Dernière mise à jour le 20/04/2018    Jean-Luc Maillard ( 2008 )
INFORMATIQUE
INFORMATIQUE
CHEZ JEAN-LUC